A la Une
Accueil / Actualités / Actualité / Démarrage de la mise en œuvre du programme PADDEL

Démarrage de la mise en œuvre du programme PADDEL

Le Directeur Général du FONIC fait une intervention à RUMONGE

En date du 04 septembre 2019, le programme PADDEL a été lancé au niveau des provinces cibles, à savoir KIRUNDO, RUYIGI, RUTANA, RUMONGE et MAKAMBA.

Qu’est-ce que le PADDEL ?

Le programme d’appui à la Décentralisation et au développement économique local est un projet du Gouvernement du Burundi financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement « PNUD ». Il fait suite au projet PACTE qui a pris fin avec le mois de décembre 2018. Il s’agit d’un programme qui est planifié sur une période de 5 ans partant de 2019 jusqu’en 2023.

Le programme est mise en œuvre par plusieurs acteurs impliqués dans les domaines de la décentralisation et du développement local entre autres  la Direction Générale du  Développement local « DGDL », le Fonds National d’Investissement Communal « FONIC », l’Association Burundaise des élus locaux, « ABELO », le Centre National de formation des acteurs locaux « CNFAL », le Fonds de Microcrédit rural « FMCR».

Les interventions du programme se focalise sur deux composantes majeures à savoir :

  • amélioration de la performance économiques des acteurs de l’économie local pour qu’ils jouent mieux leur rôle dans le développement sensible au genre,
  • renforcement des capacités techniques et opérationnelles des acteurs locaux pour la mise en œuvre des compétences transférées aux Communes et la participation citoyenne

Dans le cadre de la lettre d’accord de partenariat signée entre le FONIC et le PNUD, il est spécifié que les activités à réaliser dans le cadre  de cet accord vont  contribuer à l’atteinte de deux produits  majeurs à savoir :

  • «  Les micros, petites et moyennes entreprises, les coopératives, les associations des femmes, des jeunes, et des groupes vulnérables à caractère productif ou commercial sont développées »
  • « Les Communes et les acteurs locaux ont des capacités techniques et opérationnelles renforcées dans la mise en œuvre des compétences transférées ».

En vue de faire un bon démarrage des activités, le FONIC trouve indispensable que les partenaires locaux de mise en œuvre notamment l’administration communale et son staff technique, les organes et structures élus au niveau communal, les services sectoriels déconcentrés ainsi que la population bénéficiaire soient suffisamment informés sur le programme. Cette compréhension doit porter sur la stratégie de mise en œuvre, les indicateurs  de résultats ainsi que des contributions attendues de chaque partenaire pour l’atteinte des objectifs du programme.

A cet effet, un atelier a été organisé dans les cinq provinces concernées par le programme.

Les participants à l’atelier de RUYIGI

Objectifs de l’atelier

  • Les partenaires locaux et provinciaux du programme sont informés sur les objectifs du programme, la stratégie de mise en œuvre, les activités planifiés, les indicateurs de résultats et les partenaires de mise en œuvre
  • Les partenaires locaux de mise en œuvre  sont informés du cadre de partenariat entre le PNUD  et le FONIC notamment : les produits auxquels le FONIC va contribuer, les acticités prévues dans ce cadre, les partenaires de mise en œuvre les contributions attendus de chaque partenaires, les contributions attendues de l’administration locale et provinciale,
  • Se convenir sur la méthodologie à utiliser dans l’identification des besoins des acteurs économiques œuvrant dans chaque entité communale couverte par le programme.

Résultats attendus

A la fin de l’atelier, il est attendu que :

  • tous les participants aux ateliers provinciaux auront une meilleure connaissance du programme
  • les partenaires locaux de mise en œuvre comprennent sur quoi ils vont contribuer dans le cadre de la convention FONIC PNUD.
  • Les participants sont informés du calendrier des descentes dans les communes pour expliquer le programme
Travaux de groupe
travaux de groupe

Après la présentation du programme, les participants ont eu l’occasion de poser des questions d’éclaircissement sur la présentation mais aussi proposer des suggestions allant dans le sens de l’amélioration de la qualité de la mise en œuvre des activités.

Cette journée marque le début d’un processus qui se veut être rigoureux et méthodique pour arriver à l’attente des objectifs dudit projet. Et sans aucun doute, le FONIC est doté des atouts nécessaires pour y arriver !

à propos Admin

Essayer aussi

Démarrage suivi des projets de développement collinaires à travers les coopératives

Départ du siège du FONIC pour le suivi des projets de ddéveloppement collinaires En date …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *