A la Une
Accueil / Actualités / Actualité / Une ordonnance pour la mise en œuvre des projets communaux!

Une ordonnance pour la mise en œuvre des projets communaux!


Le ministère de l’intérieur a tenu une réunion à l’intention des gouverneurs, des Administrateurs et des ingénieurs communaux. L’ordre du jour portait sur l’introduction et la diffusion officielle de l’ordonnance conjointe dudit ministère et celui ayant les finances dans ses attributions, relative au financement et à la mise en œuvre des projets communaux financés par le budget de l’Etat, exercice 2019/2020.

La réunion a été débutée par un mot d’accueil du représentant du maire de la ville de Bujumbura, souhaitant la bienvenue à tout participant et invitant l’implication de tout un chacun pour une capitalisation des échanges.

Le Ministre, en compagnie du Directeur Général du FONIC et du Directeur du budget au sein du ministère des Finances,  a procédé à la lecture et à l’interprétation de l’ordonnance ci-haut mentionnée. Cette ordonnance de 20 articles, répartis en 7 chapitres, parle des modalités pratiques de répartition, de transfert, d’utilisation et de remboursement des fonds alloués aux projets communaux de développement.

Le Directeur Général du FONIC est intervenu pour commenter l’ordonnance à partir du chapitre III au chapitre VI, commençant par le transfert des fonds, passant par leur utilisation, touchant au remboursement, au suivi et à l’évaluation pour clôturer par le rôle de chaque partie prenante. Ces six chapitres font ressortir le rôle du FONIC.

Le Directeur du Budget au Ministère des Finances et de la Coopération internationale, a encouragé les communes pour une réussite dans la mise en œuvre de divers projets et n’a pas manqué de tranquilliser quant à la disponibilité de ce budget, en dépit d’une mobilisation progressive.

Echanges

Le Gouverneur de la Province Kayanza s’exprime

Les échanges portaient essentiellement au calendrier de mise en œuvre, vue que la première saison culturale, dite saison A, est à son début alors que les procédures pour accéder au financement n’ont pas encore commencé pour les projets du domaine agricole.

Le Ministre, conscient de ce défit, a invité tout acteur à s’atteler au travail dès le lendemain et pour des projets agricoles à grands risques, vus les délais par rapport à la saison culturale, de les prévoir pour la prochaine saison.

à propos Admin

Essayer aussi

Une unité de transformation à KAYOGORO

Le représentant de la coopérative procède à la signature de la convention avec le DG …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!